(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Paris Gare de Rungis > Projets et réalisations > Lot B : Logements étudiants-chercheurs

Lot B : Logements étudiants-chercheurs

Surface : 6 800 m²
- logements : 6 300 m²
- commerces : 500 m²
Architecte : Christian  Hauvette / Maîtrise d'ouvrage : Espacil

Logements étudiants (Agrandir l'image). Immeuble de logements étudiants (architecte C. Hauvette) et la place Pierre Riboulet, - © Semapa

Ce bâtiment offre 183 logements, dont 90 logements étudiants et 93 logements pour chercheurs universitaires, et un espace réservé pour les commerces au rez-de-chaussée. Les logements étudiants mesurent 19 m², ceux des chercheurs, légèrement plus grands, atteignent 25 m².

Le bâtiment de forme polygonale simple est construit autour d'un patio végétalisé, ouvert sur le ciel. La végétation « descendante » est plantée dans des jardinières suspendues. Ce puit de lumière et de fraîcheur (en été) est en liaison avec les voies nouvelles : la rue Augustin Mouchot et la rue Madeleine Brès.

Le rez-de-chaussée accueille un restaurant ouvert sur la place Pierre Riboulet et la rue Augustin Mouchot, participant à l'animation du quartier.

Des espaces paysagés sont également aménagés au pied du bâtiment. Ils accompagnent le cheminement des piétons et valorisent les abords du rez-de-chaussée. Le fractionnement décalé des différents volumes du bâtiment posés sur un socle de 3 étages rompt la régularité architecturale et permet la création de deux terrasses végétalisées à usage collectif.

habitat etudiants (Agrandir l'image). Immeuble de logements étudiants et chercheurs - © Ch.Hauvette, architecte

De belles fenêtres toutes en hauteur (215 cm) rythment les façades habillées de panneaux d'aluminium mat jouant avec la lumière et les variations de teintes. La volumétrie générale du projet s'impose de manière élégante le long des rues.

Le choix de construire un bâtiment compact (il se présente sous la forme d'un bâtiment « épais » évidé en son centre par un patio qui apporte lumière naturelle et air renouvelé au coeur du bâtiment) optimise la rationalité du fonctionnement et l'inertie thermique. Les murs « épais » stockent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Les niveaux d'isolation permettent d'atteindre une diminution de la consommation d'énergie correspondant à environ -30% par rapport à la Réglementation Thermique en vigueur. La mise en place de 160 m² de panneaux solaires thermiques en toiture participe au besoin de production d'eau chaude sanitaire. L'eau de pluie récupérée des toitures est stockée dans une cuve et réutilisée à usage sanitaire et pour l'arrosage du jardin privé.

Calendrier :

  • Lancement de la consultation : 11 avril 2008
  • Jury concours d'architectes : 11 décembre 2008
  • Dépôt du Permis de Construire : 4ème trimestre 2009
  • Démarrage des travaux : 3ème trimestre 2010
  • Livraison : 3ème trimestre 2012
  • Haut de page

Publication

13 Urbain n°30, novembre - décembre 2018
Lire en ligne Télécharger

Voir toutes les publications

Nous contacter

SEMAPA - Société d'Étude, de Maitrise d’Ouvrage et d’Aménagement Parisienne
69 - 71 rue du chevaleret
75013 Paris - FRANCE
Téléphone : +33 (0)1 44 06 20 00
Fax : +33 (0)1 44 06 21 00
contact@semapa.fr

Télécharger la carte de visite (.vcf)